Qu'il mange ce qui lui fait plaisir, c'est tout ce qui lui reste !

« Mangez ce qui vous fait plaisir ! », voilà une façon de présenter aux patients ce qu'est « l'alimentation plaisir ». L'idée de ne pas réduire l'alimentation à de simples aspects nutritionnels semble séduisante. Mais quel est lapport de la diététique plaisir dans le traitement du cancer depuis la phase curative jusqu'à la fin de vie ? Monsieur Nicolas Sahuc, diététicien au CHU de Montpellier, propose de mieux définir ce que pourrait être une « diét-éthique ».[...]

La place de la nutrition entérale ou parentérale en fin de vie

L'alimentation est riche en représentations. Elle peut devenir une fixation pour l'entourage, un calvaire pour le patient, un problème pour l'équipe soignante. Mais pour les médecins, face à un patient en situation palliative, le choix entre les voies entérale et parentérale doit être discuté. Le professeur Benoît Burucoa, chef de service de soins palliatifs et d'accompagnement du CHU de Bordeaux nous donne quelques clés. [...]

Quel plaisir à s’alimenter en fin de vie, même à l’hôpital ?

L'alimentation est synonyme de plaisir, de convivialité et de vie. Toute atteinte de cette fonction aura un retentissement psychologique et relationnel fort, tant pour la personne concernée que pour ses proches, surtout en situation de fin de vie. Comment retrouver un peu de ce plaisir perdu ? Éclairages avec le professeur Benoît Burucoa, chef de service de soins palliatifs au CHU de Bordeaux. [...]